Young Adult

“The rest of the story”, de Sarah Dessen

C’est avec un petit pincement au cœur qu’Emma Saylor, dix-sept ans, regarde son père danser sur la piste : bien sûr il épouse une femme adorable – bien sur, il a le droit au bonheur après avoir vu mourir d’une overdose celle qu’il aimait. Seulement, une question continue de hanter la jeune fille. Qu’est-il vraiment arrivé à sa mère ? Elle n’en sait presque rien. Alors, pour pouvoir aller de l’avant, elle aussi, elle aimerait bien connaître le fin mot de l’histoire. Or, elle n’a plus revu sa grand-mère maternelle ou ses cousins depuis qu’elle était toute petite… Mais le destin va lui donner un petit coup de pouce : pendant la lune de miel de son père, elle découvre qu’elle doit passer plusieurs semaines au bord du lac où vit cette énigmatique famille. Car si, pour son père, elle est Emma, aux yeux de sa mère, de ses cousins et amis d’autrefois, elle était quelqu’un d’autre : le temps d’un été dont elle n’a aucun souvenir -un été magique- elle a été la petite Saylor. Et c’est ce passé enfoui qui va ressurgir comme un trésor : au début, c’est un parquet dont elle devine qu’il va craquer sous ses pas, c’est une odeur oubliée et pourtant familière… Elle retrouve sa cousine, qui joue avec le feu comme la mère d’Emma avant elle, et Roo, le garçon dont elle était inséparable enfant. Tel un détective, elle va remonter le temps, pour découvrir non seulement qui elle est, mais aussi qui était vraiment sa mère. Elle découvre qu’au cœur du mystère, il y a un étrange accident de bateau à moteur…


Genre : Young Adult

Edition : Lumen

Date de sortie : 27/06/2019

Nombre de pages : 544

Prix : 15€


Un roman qui sent bon l’été, la quête identitaire avec un drame familial, je dis oui ! Le nouveau roman de la reine du Young adult me faisait terriblement envie et encore une fois, je n’ai pas été déçue par Sarah Dessen.

C’est exactement le genre de romans que j’aime lire en cette période estivale. Et en revanche, ce genre d’histoires young adult fraîches et légères sont souvent des réussites. “The rest of the story” m’a plu, j’ai passé un excellent moment car il était encore mieux que ce à quoi je m’attendais. J’avais un peu peur qu’on fonce droit dans le schéma classique du Young Adult au vu du résumé, mais encore une fois, le talent de Sarah Dessen est passé par là et c’était tout sauf cliché. 

Derrière la légèreté du roman se cache un sujet assez sensible, le deuil, et les problèmes de drogue et d’alcool. Encore une fois, je trouve que Sarah Dessen maîtrise ce genre de sujet avec brio. Ça amène de la profondeur au roman, un suspens aussi qui est agréable à retrouver.

C’est un roman sur la famille, sur l’importance des liens, sur l’amour qui peut unir une famille recomposée. Emma va donc partir à la rencontre de sa famille maternelle, dont elle n’a aucun souvenir pour y être allée très jeune. Tout au long du roman, elle va apprendre à connaître cette grande et accueillante famille, que j’ai vraiment adoré. C’est LA famille que l’on rêve tous d’avoir il faut être honnête. Ils sont si simples, si joyeux, si reconnaissants du peu qu’ils ont, qu’on ne peut que s’attacher à eux en fait. Il n’y a pas un personnage de cette grande famille que je n’ai pas apprécié, ils ont tous leurs petites histoires qui viennent s’ajouter à celle d’Emma et c’est ce qui fait que l’histoire est à la fois touchante et très agréable à lire.

Au fil des pages, Emma devient petit à petit Saylor, elle gagne en maturité, elle change et finalement sa quête identitaire la fait changer, grandir et lui permet de porter un autre regard sur sa vie et ce dont elle a besoin pour être heureuse après le décès de sa mère. Tout un tas de péripéties arrivent bien entendu et cette aventure au bord du lac mythique est absolument génial je trouve.

J’ai trouvé la fin assez bâclée et c’est vraiment dommage quand on voit avec quelle précision dans les détails tout le roman a été écrit. Il y a une petite précipitation qui m’a gênée, qui me laisse un peu sur ma fin et avec plusieurs questions en suspend. J’ai eu cette sensation à peu près à 50-60 pages avant la fin. Les événements étaient un peu trop prévisibles, on basculait totalement dans le young adult cliché et c’est dommage car je n’ai absolument pas eu cette sensation avant ! C’est pour moi le point négatif, le seul de ce roman.

“The rest of the story” reste donc un roman dans la lignée des pépites de Sarah Dessen, c’est un roman frais, plein de soleil et de bonnes ondes parfait pour l’été. J’ai passé un superbe moment lecture, il se lit très facilement malgré la petite brique que c’est, et rien que pour ça, il mérite d’être lu!

NOTE : 9,5/10

Et vous, allez-vous lire ce roman ?

À très vite,

Gaelle

Publicités

1 réflexion au sujet de ““The rest of the story”, de Sarah Dessen”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s