Young Adult

« American Royals », de Katharine McGee

L’histoire est formelle : les héros de la guerre d’Indépendance américaine, George Washington, s’est vu offrir la couronne- mais il l’a refusée. Et s’il avait accepté ?Imaginez un peu que ce soit arrivé… Aujourd’hui, une famille royale règne sur les États-Unis, ses membres sont parmi les personnalités les plus célèbres du monde et vous tenez entre les mains leur histoire ! Car la maison Washington compte trois héritiers… Béatrice d’abord. A seulement vingt et un ans, l’aînée du clan porte un poids immense sur les épaules : elle sera la première femme à monter sur le trône d’Amérique. Préparée à ce rôle depuis l’enfance elle fait de son mieux pour satisfaire les attentes de son peuple et se montrer irréprochable… jusqu’au jour où tout déraille ! Ensuite viennent les jumeaux, Samantha et Jeff, un vrai duo infernal, qui profitent de leur statut de petits derniers pour faire les quatre cents coups sans se soucier des conséquences… Mais peut-on vraiment vivre sa vie comme on l’entend quand on porte le nom de Washington ? Quand le moindre détail de sa vie intime risque d’être étalé au grand jour sur les réseaux sociaux et à la une de tous les journaux du pays ?Déchirés entre les obligations de leur rang et des penchants bien humains, les membres de la famille royale Américaine se débattent sous les feux des projecteurs. Personnages irrésistibles, luttes d’influences et secrets d’alcôve, découvrez les mystères de la lignée la plus célèbre de l’histoire, dont les drames et les peines se jouent sous le regard de la planète toute entière.


Genre : Contemporain young adult

Edition : Lumen

Date de sortie : 5 septembre 2019

Nombre de pages : 563

Prix : 16€


Un roman sur une monarchie Américaine ? J’étais très emballée par l’idée originale que propose Katharine McGee. Si j’avais quelques petits à priori par rapport au genre young adult, ils ont très vite été balayés et cette lecture aura finalement été une très bonne surprise.

***

Je n’avais pas lu la précédente histoire de l’auteure et je partais dans le flou total pour le coup, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre et j’en ressors plutôt étonnée pour plusieurs raisons : Déjà, j’ai trouvé le style d’écriture très mature par rapport à l’âge visé avec cette saga, enfin un livre YA, qui casse un peu les codes et propose des personnages bien plus matures, sans rentrer dans les clichés que l’on connaît que trop bien maintenant. Aussi, j’ai trouvé que donner en tout 5 points de vues différents est une excellente idée! Ça apporte tellement de précisions et d’histoires croisées ! Enfin, j’ai adoré l’idée de la monarchie Américaine, c’est original. On est tellement habitués à la monarchie Anglaise ou même Française dans la littérature, mais là, l’idée est super et en plus, ça fonctionne à merveille, c’est crédible et très intéressant !

« Répéter désolé ne permet pas de réparer ses torts d’un coup de baguette magique ! Tu ne peux pas blesser quelqu’un et t’attendre à ce que tout redevienne comme avant, juste parce que tu t’es excusé. »

Tout au long de ce premier tome, nous allons donc suivre Béatrice, Princesse héritière, qui sera la première femme à régner sur les Etats-Unis. On va donc suivre son ascension, ses sacrifices liés à ce rang, ses doutes, tout en ayant en parallèle les points de vues notamment de son frère et sa sœur. Complots, romance, trahisons, drame, tout est fait pour que le rythme soit intense jusqu’à la toute dernière page et nous offre un roman très bien construit et super agréable à lire.

Les personnages sont tous très bien construits, ils ont finalement tous un rôle à jouer dans le futur règne de Béatrice, chacun apporte un petit plus et on s’attache plutôt facilement à eux. Bon, sauf Daphné, que je n’ai pas aimé du début à la fin… Béatrice est probablement le personnage que j’ai le plus aimé, car elle est très mature, sereine, tout en étant pleine de doutes et son personnage est très intéressant car on se rend vraiment compte à travers elle à quel point sa position d’héritière est difficile. J’ai aussi adoré Nina, qui nous offre un point de vue extérieur à la famille royale, qui permet de différencier un peu les deux mondes et ça donne une intensité supplémentaire à l’histoire.

« Tout à coup,être enveloppés par les ténèbres et incapable de le voir n’eut plus d’importance. Le monde se réduisait désormais à cet unique point de contact : l’union ardente de leurs lèvres. »

American royals aura été vraiment une très bonne surprise, que je ne m’attendais pas à aimer autant. J’ai aimé l’originalité, la maturité, les personnages et aussi, grâce à une intensité parfaitement maîtrisée, j’ai très envie de connaître la suite des aventures royales de cette famille vraiment attachante.

Et vous, vous fait-il envie de livre ?

NOTE : 10/10


A très vite,

Gaelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s