drame

« Je ne meurs pas avec toi ce soir », de Kimberly Jones et Gilly Segal

Lorsqu’une dispute entre un lycéen noir et lycéen blanc se transforme en émeute raciale et gagne la ville, Campbell, blanche, et Lena, noire, camarades qui se connaissent à peine, fuient le lycée et traversent la ville ensemble pour aller retrouver le petit ami de Lena. Ces heures angoissantes sont pour elles l’occasion d’apprendre à se connaître et à dépasser leurs préjugés.

Genre : drame

Edition : Pageturners (milan)

Date de sortie : 24 juin 2020

Nombre de pages : 248

Prix : 14,90€


Si j’ai été assez sceptique sur le fond de ce roman avant même de l’avoir lu, tous mes doutes se sont très vite envolés au bout de quelques chapitres. Un roman qui fait echo à l’actualité du moment, fort, puissant qui mérite amplement d’être lu pas beaucoup de lecteurs !

***

Dans ce roman, on suit l’histoire de deux adolescentes que tout sépare. Elles vont se retrouver au coeur d’une émeute malgré elles, vont devoir s’en sortir par elles-mêmes et faire preuve de courage face à tout ce qui va leur arriver. J’ai trouvé l’histoire fort intéressante dans son ensemble. Si au début j’avais un peu peur, je ne savais pas trop où j’allais, finalement j’ai trouvé le tout très bien construit, cohérent, surtout quand on comprend que tout le livre se déroule sur une seule journée ! C’est un détail que j’ai personnellement beaucoup aimé, car ça donne une certaine urgence à l’histoire, ça apporte une intensité supplémentaire. Car toute cette histoire est basée sur une intensité très palpable qui fait qu’on se retrouve à très vite tourner les pages pour savoir ce qu’il va arriver aux deux personnages principaux.

Plusieurs thèmes sont abordés dans cette histoire, on a bien sur le sujet du racisme, le mouvement Black lives matter, les émeutes, la violence policière, l’amitié, la différence sociale etc… C’est tout un tas de sujets que j’ai trouvé bienvenus. Tout au long du roman il y une telle réalité face aux injustices, un tel echo par rapport à ce qu’il se passe en ce moment dans l’actualité, que j’ai trouvé l’histoire encore plus touchante. En plus, les auteures nous mettent face à une telle intensité qu’on est en immersion totale en tant que lecteur.

Ce roman est fort pour ce qu’il dénonce entre les lignes, pour la beauté de l’amitié, pour les valeurs qu’il défend. J’ai été parfois émue, triste, joyeuse, mais surtout, j’ai ressentie la détresse des personnages. J’ai beaucoup aimé ma lecture, car malgré le fait qu’elle soit assez courte, cette histoire va droit au but, nous met face à une réalité cruelle , parfaitement racontée et plus que nécessaire dans la littérature jeunes adultes.

NOTE : 5/5


A très vite,

Gaëlle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s