contemporain

« Mamma Maria », de Serena Giuliano

 » Ciao, Sofia, qu’est-ce que je te sers ? Comme d’habitude ? Et j’ajoute un cornetto, parce qu’il faut manger, ma fille !
– Oui, merci, Maria. « 
Je m’installe en terrasse, face à la mer, comme chaque matin depuis que je suis de retour en Italie. J’aime bien travailler au son des tasses qui s’entrechoquent. Et, au Mamma Maria, j’ai toujours de la compagnie. Il y a ceux qui viennent tuer le temps. Il y a les enfants qui rêvent devant le comptoir à glaces. Il y a les ados qui sirotent un soda, monsieur le curé, et, surtout, mes partenaires de scopa.
Ici, on vient échanger quelques mots, partager un apéro, esquiver la solitude ou écouter Celentano. Moi, je viens pour me persuader que j’ai bien fait de quitter Paris… et l’autre abruti.
Il fait quand même meilleur ici.
Et puis, on cherche aussi à profiter de la bonne humeur (ou non) de Maria, qui mène, comme une mamma, tout ce petit monde à la baguette.
Bref, j’ai enfin retrouvé mon village paisible.
Enfin, paisible jusqu’au jour où…


Genre : contemporain

Edition : Cherche midi

Date de sortie : 5 mars 2020

Nombre de pages : 240

Prix : 17€


Après mon petit coup de coeur pour le précédent roman de Serena Giuliano, j’ai pas hésité longtemps avant de lire son tout dernier, à la couverture et au résumé très prometteurs. Je crois que ce roman, je ne suis pas prête de l’oublier…

***

J’ai beaucoup entendu parler de ce roman au moment de sa sortie et j’ai hésité un petit moment avant de le lire, mais une fois que j’ai lu « Ciao Bella », aussi de cette auteure, je n’ai pas pu résister et j’avais très envie de retrouver sa plume. Car oui, je trouve que cette auteure à un talent fou. Elle réussit à placer des mots qui me touchent en plein cœur. Dans ce roman précisément, je me suis sentie très proche du personnage féminin principal, Sofia. Ce livre m’a parlé, il a fait réfléchir et resurgir des choses que je pensais enfouis et je pense que c’est en partie ce qui fait que j’ai autant aimé ce roman, parce qu’il a fait écho en moi.

J’ai tout d’abord adoré l’ambiance du roman, ça se passe en Italie, dans un tout petit village où en tant que lecteur on se sent tout de suite intégré. Cette façon qu’à l’auteure de nous en parler, de raconter son amour pour ce dernier, tout comme de l’Italie, nous fait voyager instantanément. On atrès vite envie de nous retrouver dans ce village aux côtés des personnages. Et ces personnages, parlons-en ! Je les ai vraiment tous adorés, on s’attache très facilement à eux et on est facilement impactés quand il arrive quelque chose à ces derniers. J’ai beaucoup aimé la relation qu’à Maria avec les gens de ce village, c’est vraiment la mère de tous, on sent son attachement pour chacun d’entre eux et ça fait vraiment chaud au coeur. C’est d’ailleurs toute l’âme de ce roman, il fait chaud au coeur, il nous prend par les sentiments et on se retrouve à verser des larmes assez facilement.

« Mon bar est un phare, ils sont autant de bateaux. Ma mission, c’est qu’ils ne se sentent jamais seuls, jamais perdus. En plein jour ou à la nuit tombée, il y aura toujours une chaise pour eux chez Mamma Maria. »

On ne s’en rend pas forcément compte avec le résumé, mais ce roman aborde des sujets assez importants, qui sont assez en accords avec notre actualité. Serena Giuliano à réussi à en parler avec justesse, en intégrant ça de manière intelligente à son histoire. Je ne m’attendais pas du tout à cela en commençant ma lecture, mais j’ai été agréablement surprise et même émue à la fin.

J’ai aussi beaucoup apprécié l’humour dans ce roman, il est là par touches face au dramatique de certaines situations, il est bienvenu et c’est totalement le genre d’humour que j’aime ! C’est tout en finesse, c’est écrit à merveille et on se retrouve à littéralement avaler les pages tant l’intrigue autant que les personnages et la plume de l’auteure tiennent la route. « Mamma Maria » est un roman que je place dans mes coups de coeurs, sans aucune hésitation et je suis certaine de ne pas oublier ce livre. Il m’a fait passer par tout un tas d’émotions, m’a fait voyager et donné du baume au coeur, c’est une lecture que je recommande, parfaite pour la saison !

NOTE : 5/5


Arrivederci,

Gaelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s