romance

« Campus drivers », de CS Quill

L’année universitaire qui débute promet d’être radieuse pour Lane O’Neill. Campus Drivers, l’application qu’il a fondée avec ses meilleurs amis, cartonne. Le concept est simple : jouer les taxis pour étudiant, au volant de voitures de collection. Les filles en raffolent, et les quatre chauffeurs ont à cœur de ne jamais décevoir leur clientèle. Lane n’a qu’un seul défaut aux yeux de la gent féminine : il ne s’attache pas. Jamais. Dès qu’il pousse la porte de chez lui, il aspire à ce qu’on lui fiche la paix. Alors comment se retrouve t-il à héberger Lois Hogan, la fille que son voisin vient de larguer?


Genre : romance

Edition : Hugo roman

Date de sortie : 3 septembre 2020

Nombre de pages : 454

Prix : 17,00€


C’est LE livre du moment, on le voit partout et je n’ai pas su résister à ce phénomène. Tout juste sorti, j’ai décidé de me lancer dans cette romance sans trop savoir à quoi m’attendre et j’en ressors vraiment comblée !

***

Premier roman de cette auteure que je lis, je ne connaissais absolument pas sa plume et je dois bien dire que je suis surprise par sa fluidité et sa façon d’écrire. Si les schémas de romances sont toujours les mêmes, CS Quill casse un peu les codes avec son originalité. Elle laisse le temps à la romance de s’installer, sans que ce soit un peu forcé pour un rendu plus naturel et réaliste, ce que j’ai grandement apprécié. Au delà de ça, l’histoire en elle-même tient la route, c’est très addictif et on termine ce roman sur un cliffhanger de dingue. Je me suis demandée pendant quelques minutes si c’était une blague, si vraiment ça se terminait comme ça.

Dans cette histoire, on suit l’histoire de Lois, qui se retrouve à la rue, après que son ex l’ait mise dehors, à quelques jours de la rentrée. Lane tombe par pur hasard sur elle, et lui propose son canapé et c’est ainsi que démarre leur histoire peu banale. Lois est une femme forte que j’ai adoré, pour son tempérament, son humour et sa façon de rester forte quelle que soit la situation. On a le droit aussi au point de vue de Lane, ce qui apporte un truc en plus à l’histoire, on peut connaître ses pensées et ça donne des moments à la fois drôles et touchants. J’ai adoré leur alchimie, leurs joutes verbales, leur sarcasme, bref, j’ai adoré leur histoire ! Ces deux personnages sont entourés de personnages secondaires vraiment hauts en couleur. Cette petite bande est vraiment adorable et à mourir de rire. On se sent très vite proche d’eux, on s’attache à eux et on a aucune envie de les quitter à la fin du livre. Tout le concept campus drivers est bien trouvé, bien maîtrisé aussi pour offrir quelque chose d’original au roman. Il y a une vraie bonne énergie qui se dégage d’eux et j’ai vraiment hâte de connaître la suite de leurs aventures.

NOTE : 4,5/5


A très vite,

Gaelle

2 réflexions au sujet de “« Campus drivers », de CS Quill”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s