contemporain, Young Adult

« La taxonomie de l’amour », de Rachael Allen

« Chose à savoir sur Hope Birdsong, ma nouvelle voisine : je suis sûr à genre 80% qu’elle a des pouvoirs magiques. Elle fait peur à des brutes deux fois plus grandes qu’elle, elle aime grimper dans les arbres, ses cheveux sentent le chèvrefeuille en fleur, et elle ne se moque pas de mon syndrome de La Tourette.
Chose à savoir sur Hope Birdsong : elle ne sera jamais, jamais, JAMAIS amoureuse de moi. » Il n’a fallu que quelques heures à Spencer pour arriver à ces conclusions. Mais il y a aussi une chose à savoir sur lui : après avoir rencontré Hope Birdsong, sa vie ne sera plus jamais, jamais, JAMAIS la même.


Genre : contemporain, Young adult

Edition : Pageturners (Bayard)

Date de sortie : 8 juillet 2020

Nombre de pages : 448

Prix : 14,90€


Histoire qui paraît assez banale et déjà vue, mais qui se démarque tout de même grâce à la plume de l’auteure, ainsi qu’au travail éditorial. Un roman doudou qui fait le travail !

***

Le résumé me plaisait et je dois avouer que j’ai un peu déchanté au début. J’ai eu du mal à me mettre dans l’histoire, à m’attacher aux personnages.Mais très vite, j’ai commencé à comprendre le personnage de Spencer, le fil de ses pensées et à apprendre le fonctionnement de sa maladie. C’est une chose que j’ai vraiment appréciée dans cette lecture, on apprend à connaître facilement cette maladie qu’est le syndrome de la Tourette. On comprend le comportement de Spencer dans sa vie quotidienne, ses choix ainsi que ses raisonnements. C’est une chose qui le rend mature je trouve et sachant que l’histoire est étalée sur plusieurs années, c’est une évolution très intéressante !

A l’époque où je cherchais à trouver ma place, comment dire.. C’était presque comme si j’espérais que ça se fasse par magie, comme si j’allais retirer une épée d’un rocher, que j’allais être éclairée par un rayon de lumière, et tadam. J’aurais trouvé ma place. Mais peut-être que le processus est plus fluide que ça.

Il y a dans cette histoire, un personnage féminin très haut en couleur, qui vient compléter le personnage de Spencer et les rendre complémentaires à bien des niveaux. Je les trouve super attachants quand ils sont ensembles, j’ai adoré lire leurs aventures et surtout les pensées de Spencer face à cette dernière ! C’était parfois drôle, touchant, mais surtout très rafraîchissant ! On va les voir grandir, mûrir, se forger des caractères forts au fil de ce que la vie leur réserve. J’ai tout de même trouvé assez étrange leurs comportements envers leurs ex respectifs, mais ça ne m’a pas empêchée d’apprécier cette histoire doudou comme tout.

Le format epistolaire, les schémas et la plume parfois poétique de l’auteure m’ont convaincue, tout comme les nombreuses références à la pop culture ! Les différents thèmes abordés dans cette histoire en font un très bon roman que je recommande.


NOTE : 4/5

Merci aux éditions Pageturners pour cet envoi !


A très vite,

Gaelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s