dystopie, science-fiction

« Eve of man », de Giovanna & Tom Fletcher

Imaginez qu’aucune femme ne soit née sur Terre depuis cinquante ans. Imaginez qu’enfin, une fille, une unique fille, naisse. L’avenir de l’humanité repose sur elle. Son nom ? Eve. Son destin ? Sauver l’espèce humaine. C’est un sort qu’elle a toujours accepté. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Bram…


Genre : SF/dystopie

Edition : PageTurners

Date de sortie : 19 février 2020

Nombre de pages : 448

Prix :17,90€


Quand j’ai lu le résumé de ce roman, j’ai tout de suite su que je voulais le lire. L’univers avait l’air vraiment génial et je n’ai pas tardé à le lire aussitôt reçu ! Si au début je pensais que ça allait être une lecture géniale, j’ai très vite déchanté. On est pas sur une catastrophe, mais sur une petite micro déception tout de même…

***

Si il y a bien une chose que j’ai aimé dans ce livre, c’est l’univers. Je trouve qu’il est particulier, c’est totalement ce que l’on attend quand on lit de la SF. J’étais prête à plonger la tête la première dedans et c’est au début ce que j’ai fait, jusqu’à ce que je me rende compte qu’une chose n’allait pas trop avec cet univers fou : les longueurs. Plus j’avançais, plus je trouvais qu’il y en avait, je me suis ennuyée parfois et j’ai trouvé ça super dommage, parce que l’histoire de base est bonne et c’est dommage d’avoir fait traîner autant certaines choses.

On suit donc dans ce roman l’histoire de Eve, première fille née depuis cinquante ans. Elle a pour destin de sauver l’espèce humaine, en rencontrant le partenaire idéal pour enfanter une fille à son tour. Tout cela, sous une garde stricte, gardée dans un endroit confiné et secret. Mais petit à petit, elle va se rendre compte des failles et faire par la même occasion la rencontre de Bram.

« Rappelle-toi que toutes les batailles ne sont pas bonnes à mener, en particulier celles qui commencent avec les meilleures intentions. »

L’univers qui est installé au début, laisse petit à petit place à des détails sans importance, à une romance qui est assez gênante, mal construite et c’était juste frustrant. Les coups de foudres en 4 secondes, c’est NON ! Il y a un tel potentiel au début et pourtant, je trouve qu’il n’a pas été exploité correctement. L’action n’arrive pas avant les pages presque 300 et c’est encore une fois bien dommage. Parce que quand cette action est arrivée, je l’ai vraiment appréciée, même si l’on voit un peu la fin d’avance, arriver à 4000km. Les événements se bousculent vers la fin, mais pas assez tôt pour que j’apprécie pleinement ma lecture.

J’attendais de ce livre de l’action, des sujets abordés tels que la condition de la femme, la technologie avancée, des complots et on a eu rien de tout ça malheureusement… Des idées ont été abordées, puis laissées complètement de côté. Le roman est en plus porté par deux personnages qui ne m’ont pas plu plus que ça. Je les ai trouvés trop fades et pas assez impliqués. J’avais même envie d’en savoir plus sur les personnages secondaires que les deux principaux. J’espère que ce manque d’action promet un tome 2 explosif et mieux exploité.

Malgré tout, ce premier tome n’est pas non plus une immense déception, car j’ai aimé l’histoire de base, j’ai aimé l’univers et j’ai encore plus d’attentes pour le tome 2.

Merci aux éditions PageTurners pour cet envoi !

NOTE : 5/10


A très vite,

Gaelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s