science-fiction

« Idealis », de Christopher Paolini

Kira Navárez rêvait d’un monde nouveau. Elle vient de réveiller un cauchemar d’une ampleur intersidérale… Lors d’une mission de routine sur une planète inconnue, Kira découvre un organisme vivant d’origine extraterrestre. Fascinée, elle s’approche de l’étrange poussière noire. La substance s’étend sur tout son corps et commence à prendre le contrôle. Kira, en pleine transformation, va explorer les dernières limites de sa condition d’être humain. Mais quelle est l’origine de cette entité ? Quelles sont ses intentions ? La scientifique n’a pas le temps de répondre à ces questions : la guerre contre les aliens est déclarée, et Kira pourrait bien être le plus grand et le dernier espoir de l’humanité.


Genre : Science-fiction

Edition : Pageturners (Bayard)

Date de sortie : 14 octobre 2020

Nombre de pages : 848

Prix : 19,90€


C’est un roman qui était très attendu, qui a pas mal fait parlé de lui. Son auteur est à l’origine de l’une des sagas les plus connues dans le monde de la littérature, j’avais donc vraiment impatience de me plonger dans ce monde très prometteur et attirant…

***

Si je ne suis pas une très grande amatrice du genre science-fiction, je me suis tout de même sentie attirée par ce roman et son résumé très alléchant. De plus, comme je l’ai déjà mentionné, il s’agit tout de même de l’auteur d’Eragon, c’est pas rien. Mais seulement voilà, peut-être avais-je trop d’attentes, ou peut-être n’étais-je pas le public qu’il fallait… j’ai trouvé ça bien mais pas non plus dingue.

Tout d’abord, j’ai eu du mal avec le personnage principal et ça, c’est souvent le plus dérangeant, quand on accroche pas au protagoniste ! Si j’ai commencé le roman en aimant Kira, j’ai très vite déchantée. Une fois que le virus atteint notre « héroïne », je n’adhère plus, voir je décroche totalement, tant elle me fait lever les yeux au ciel. J’ai trouvé ce personnage immature, indécise à l’extrême et parfois même très égoïste ! J’ai vraiment eu du mal à suivre le cheminement de ses pensées ainsi que des actions qui en découlaient.

Heureusement, l’univers vient sauver ce point négatif ! J’ai vraiment aimé l’ambiance générale du livre, l’histoire est bien pensée, même si dans le genre ce n’est pas non plus innovant. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil et c’est dommage parce que je pense qu’avec une intrigue plus recherchée, ce livre aurait vraiment pu me plaire d’avantage ! J’ai l’impression que l’auteur n’a pas forcé pour nous donner quelque chose d’atypique et ça se ressent dans les dialogues parfois creux et des passages un peu mous parfois, même quand il y a de l’action.

Une lecture en demi-teinte donc pour ce roman qui pourtant partait très bien, mais qui je suis sure pourra ravir les amoureux de la SF !

NOTE : 2,5/5

Merci à PageTurners pour cet envoi !


A très vite,

Gaëlle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s